La mauvaise surprise de Mai arrive : La facture de Gaz risque d’être plus salée que d’habitude !

Afficher le résumé Masquer le résumé

En ces temps où les familles françaises s’appliquent à économiser sur leurs dépenses en énergie, une récente déclaration de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) vient modifier les projections financières des consommateurs. Effectivement, la CRE annonce une prochaine majoration du coût du gaz, une modification susceptible de se répercuter sur les factures des utilisateurs. Quelles sont les implications de cette augmentation ? Voici quelques explications.

Le barème de référence du gaz au centre des discussions Un revirement surprenant pour les consommateurs! Ce mercredi, la Commission de régulation de l’énergie a annoncé un accroissement du barème de référence du gaz pour le mois de mai. Ce barème, qui remplace le tarif réglementé de vente depuis l’été précédent, présente une augmentation significative après une période de quatre mois de baisse.

La CRE a déterminé que le prix adéquat du kWh serait de 0,08940 euro TTC pour les ménages utilisant le gaz pour se chauffer. Ce tarif s’élève à 0,11061 euro TTC par kWh pour ceux l’employant pour l’eau chaude et la cuisson.

Énergie Récupérez vos 277 € du Chèque Énergie : ceux qui ne l’ont pas encore reçu doivent respecter cette règle particulière !

Les modifications

Cette modification touche directement environ 11 millions de ménages en France, selon les informations rapportées par MoneyVox.

Le communiqué de la CRE indique que le prix moyen TTC a augmenté de 1,4 % entre avril et mai 2024, passant ainsi de 109,71 euros/MWh à 111,19 euros/MWh.

Cette fluctuation des prix place le barème de référence du gaz au premier plan des débats. Cette nouvelle suscite des réactions partagées tant chez les consommateurs que chez les analystes du secteur énergétique.

Les raisons de l’augmentation du gaz Après une période de stabilité, le risque d’une inflation des coûts du gaz émerge de nouveau. Quelles en sont les causes ? La CRE a observé une augmentation des tarifs sur le marché de gros du gaz naturel.

Facture Encore une augmentation ! Les tarifs de Gaz du mois de mai : à combien faut-il s’attendre de payer cette fois ?

Il est à noter une tendance générale à la baisse depuis fin 2023. Ce revirement est dû à l’augmentation récente du barème de référence du gaz fixée pour le mois de mai.

La CRE mentionne également que le prix moyen annuel par MWh consommé a connu une augmentation de 1,7 % HT, passant ainsi de 74,73 euros à 75,76 euros par MWh, comme le précise MoneyVox.

En termes TTC, cela représente une hausse de 1,4 %, avec un prix passant de 109,71 euros à 111,19 euros par MWh.

Comment seront impactés les ménages ?

Les ménages impactés Bien que le barème de référence de la CRE ne soit pas obligatoire, il est probable que les fournisseurs d’énergie répercutent cette augmentation sur les factures de leurs clients. Les fournisseurs possèdent en effet la liberté de fixer leurs propres tarifs. Cette modification des prix, bien que modeste, pourrait donc influencer directement le budget énergétique des familles françaises.

Facture Diminuez la facture d’impôts avec ces 9 conseils & astuces réalisables dès aujourd’hui !

La récente modification des tarifs du gaz affecte la majorité des foyers français, avec 95 % des clients situés dans la zone desservie par GRDF. Les 5 % restants, desservis par des distributeurs locaux tels que Gaz de Bordeaux ou ES Strasbourg, sont également concernés.

Des barèmes repères spécifiques, calculés chaque mois, concernent ces zones, comme l’indique le comparateur Choisir.com.

La CRE propose un tarif annuel pour l’abonnement de mai compris entre 102,94 euros et 257,18 euros.

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article