Dites au revoir à vos tickets restaurant ! Pas de panique, on vous explique comment passer à l’étape supérieure

Afficher le résumé Masquer le résumé

Les fameux chèques papiers que nous avons connus seront bientôt relégués au passé. Une transformation qui affectera tant les employés que les commerçants, et même les associations qui, parfois, recevaient ces tickets comme dons.

La transition numérique des titres-restaurants est en marche. Olivia Grégoire, la ministre déléguée au Commerce, a confirmé que ce processus serait achevé avant 2026. Pour les travailleurs, cela change la donne ; pour les entreprises qui utilisent ces chèques comme mode de règlement, c’est une nouvelle ère.

Ce passage au numérique facilitera le quotidien de nombreux travailleurs. Fini la gestion des tickets en papier : les avantages seront accessibles de façon plus fluide. Les entités caritatives, qui reçoivent souvent ces titres-restaurants en dons, devront aussi s’aligner sur ce changement.

Reforme Attention : La CAF change sa façon de faire ! Une nouvelle obligation à déclarer pour conserver vos aides

De plus, cette digitalisation offrira aux entreprises une vision plus claire des dépenses de leurs salariés. Plus de risque de perte ou d’oubli de tickets. Tout sera consigné de manière électronique.

Impacts sur les entreprises et la nouvelle méthode de paiement

Les traditionnels chèques restaurant papier s’éteindront bientôt. À l’horizon 2026, les cinq millions de travailleurs français qui bénéficient de titres-restaurants verront cette transition se concrétiser. Remplaçant les carnets, une application ou une carte facilitera la transaction. Plusieurs entreprises ont déjà embrassé ce système innovant.

Néanmoins, certaines entreprises, en particulier les PME et TPE, sont à la traîne. Olivia Grégoire, qui supervise aussi les PME, s’engage à les soutenir dans cette transition, assurant une digitalisation totale avant 2026.

Cette transition pourrait offrir plus de flexibilité sur les montants alloués aux travailleurs. Selon Benoît Serre, vice-président de l’Association nationale des DRH, cette digitalisation pourrait inciter à revoir annuellement le système des tickets-restaurants, permettant d’ajuster leur valeur ou de parfaire leur gestion.

Reforme Retraites et pensions : La bonne nouvelle est enfin tombée ! Découvrez les changements prévus

Les restaurateurs face à la digitalisation

Répondant aux réticences croissantes des restaurateurs face aux chèques papier, le gouvernement met le pied à l’étrier. Olivia Grégoire liste les défis pour les commerçants : chevauchements de chèques, commissions élevées, démarches administratives… tout cela alimente leur mécontentement.

La plateforme Ticket Resto, lancée en février, bien qu’aidant à traiter et payer les restaurateurs, a ajouté des complexités. Les coûts des envois sécurisés pèsent maintenant sur eux. Frank Delvau de l’Umih Ile-de-France critique les retards de paiement, tandis que Marie Pham Cong du restaurant Cà Phê Broc’Ouest à Paris choisit d’éviter certaines transactions pour limiter les frais.

Mais la solution semble émerger avec la digitalisation des tickets-restaurant. Réduire les délais, baisser les frais, et pression sur les opérateurs pour réviser les commissions sont quelques-uns des avantages. Olivia Grégoire a sollicité l’Autorité de la concurrence pour évaluer ce marché, et elle pourrait intervenir si nécessaire.

Dons associatifs et digitalisation

La transition numérique des tickets n’affecte pas que les commerçants, elle a aussi un impact sur les dons associatifs. Les chèques papier étaient souvent donnés à des associations ou même à des individus dans le besoin. Avec cette digitalisation, la pratique pourrait s’avérer plus ardue.

Reforme Les aides sociales changent totalement : RSA, ASS et bien d’autres ! Découvrez les modifications prévues

Olivia Grégoire admet la gravité de la situation et affirme : « Il est crucial que les dons puissent perdurer malgré cette digitalisation. » Même si aucune solution n’a encore émergé, des associations ont déjà formé des alliances avec des opérateurs pour créer des systèmes de dons électroniques.

Le Secours populaire souligne la nécessité de rendre les dons associatifs plus aisés sur la plateforme digitale. En 2022, ils ont recueilli 330 000 euros de dons en tickets-restaurants, virtuels ou non. Ils craignent que cette digitalisation n’entrave « la solidarité de proximité » rendant la générosité « moins naturelle et spontanée ».

La digitalisation des tickets-restaurant représente une avancée notable pour les employés, les entreprises et les restaurateurs. Bien que ce changement offre plusieurs avantages, notamment en termes de gestion et de flexibilité, il soulève également des inquiétudes, en particulier en ce qui concerne les dons associatifs. À mesure que nous avançons vers 2026, les acteurs concernés doivent travailler de concert pour assurer une transition en douceur et répondre aux préoccupations émergentes.

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article