Vous achetez chez LIDL ? Cette mauvaise surprise peut vous arriver aussi ! Cette femme peut en témoigner

Une fidèle cliente de Lidl a eu une expérience désagréable en découvrant un parasite dans le poisson qu'elle avait acheté, ce qui l'a profondément dérangée et remis en question la qualité des produits de l'enseigne.

Afficher le résumé Masquer le résumé

Depuis son introduction sur le marché français en 1989, Lidl a connu une expansion impressionnante, passant d’une simple boutique à un réseau de 1 580 magasins à travers le pays. Originaire d’Allemagne, l’enseigne a su s’adapter au marché local, en proposant principalement (73%) des produits régionaux, tout en pratiquant une politique de prix réduits, ce qui a séduit une large clientèle.

La singularité de l’offre chez Lidl, avec des produits quasiment exclusifs, a contribué à fidéliser une clientèle à la recherche de bonnes affaires. Néanmoins, l’incident récent vécu par une consommatrice a jeté une ombre sur cette réputation d’excellence.

Une mésaventure pour une consommatrice régulière

Une habitante de Courcelles, cliente habituelle de Lidl, a été choquée de découvrir un ver vivant dans un filet de cabillaud acheté chez Lidl. Convaincue de la fraîcheur du produit par la date limite de consommation affichée, elle fut d’autant plus surprise et écœurée par cette découverte. Cette situation inattendue a fortement ébranlé sa confiance dans la qualité des produits de l’enseigne.

Alimentation L’excellente nouvelle pour les consommateurs Français ! Que pouvez-vous faire depuis cette annonce ?

Face à cette désagréable surprise, elle a pris la décision de contacter le service client de Lidl pour exprimer son insatisfaction et espérer une prise en charge sérieuse de sa réclamation.

Réaction face à l’incident

La cliente s’attendait à une réaction prompte et compréhensive de la part de Lidl. Toutefois, la réponse minimisant l’incident comme un phénomène naturel l’a profondément déçue. Insistant pour une compensation, elle a finalement obtenu un bon d’achat de 21 euros, bien au-delà du coût initial du poisson. Malgré cette compensation, le sentiment d’injustice et de déception persistait, poussant la cliente à partager son expérience pour alerter d’autres consommateurs.

Leçons à tirer sur la confiance des consommateurs

Cet incident met en exergue l’importance cruciale de la confiance des clients dans la relation avec les marques. Un seul événement négatif peut suffire à entacher la réputation d’une entreprise, surtout si la gestion de la crise semble inadéquate. Pour Lidl, une approche plus empathique et une compensation réfléchie auraient été préférables pour maintenir une image positive auprès de sa clientèle.

En définitive, cette expérience malheureuse rappelle aux entreprises l’importance vitale de prendre au sérieux les retours de leurs clients et d’agir avec soin et attention lors de incidents. La fidélité et la confiance des consommateurs sont des piliers essentiels pour assurer la continuité et le succès d’enseignes comme Lidl.

Alimentation Alerte conso : Ces jambons sont contaminés par une bactérie dangereuse ! Que devez-vous faire ?

Donnez votre avis

2.17/5 · basé sur 6 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

2 réactions sur « Vous achetez chez LIDL ? Cette mauvaise surprise peut vous arriver aussi ! Cette femme peut en témoigner »

  1. Les employés des magasins ou des plateformes logistiques ne sont pas dans les produits pour savoir précisément ce qui peu s’y promener.

    En cas de problème elle comme le service client a réagis comme il se doit. Ce n’est pas par ce que la cliente n’est pas satisfaite de la réponse apporté, que le service client n’a pas remonter l’incident au fournisseur pour traiter cela au premiers maillon de la chaîne de transformation du produit.

    Ce genre d’incident arrive dans TOUTES les enseignes sans exception. Juste que c’est moins drôle de faire un article quand c’est les géants qui sont toucher, les a ocats et autres services juridiques faisant mal.

    Répondre

Réagissez à cet article