Vous êtes parents ? Voici ce que la CAF propose généreusement pour vous aider financièrement !

Afficher le résumé Masquer le résumé

La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) et la Mutualité Sociale Agricole proposent un éventail d’assistance financière pour les parents seuls. Outre les soutiens habituels, ces organisations offrent également des subventions pour la prise en charge des enfants, l’hébergement, ou encore pour les activités de détente. Cet article sert de boussole pour naviguer dans l’univers des soutiens disponibles via la CAF et la MSA.

Diverses allocations disponibles via la CAF Selon les chiffres de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), une famille française sur quatre est dirigée par un seul parent, souvent une femme (82%).

Ces familles font face à un haut niveau de précarité, avec une estimation de l’INSEE qui révèle qu’une mère célibataire sur trois vit en dessous du seuil de pauvreté. Les parents célibataires, élevant un ou plusieurs enfants mineurs, ont accès à plusieurs formes de soutien financier de la part de la CAF, y compris des bénéfices spécifiques pour surmonter leurs défis.

Caf CAF : La fin des APL arrive bientôt ! Par quoi faudra-t-il passer pour obtenir vos aides aux logements ?

Les dispositifs clés de la CAF pour soutenir les finances des familles monoparentales incluent:

La prime d’Assistance Familiale (ASF) est versée par les Caisses d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole à ceux qui ne reçoivent pas ou peu de contribution de l’autre parent. Cette allocation de 195,85 euros mensuels aide à compenser l’absence de pension alimentaire. Aucune condition de revenu n’est requise pour cette aide, qui continue jusqu’aux 20 ans de l’enfant.

Le montant actuel de l’ASF (valable jusqu’au 31 mars 2024) est de 195,85 euros par mois et par enfant, et de 249,59 euros pour un enfant recueilli ou adopté. Pour demander l’ASF, il faut remplir le formulaire cerfa n°12038 et l’envoyer à votre CAF, ou faire la demande en ligne.

Le complément familial est destiné aux foyers à bas revenus avec au moins trois enfants de moins de 21 ans. Les parents célibataires peuvent prétendre à cette aide, dont le montant de base est de 184,80 euros par mois.

Quelles sont les conditions pour bénéficier

Pour bénéficier de cette allocation, aucune action spécifique n’est nécessaire : les informations sont transmises automatiquement par les services fiscaux à la CAF ou à la MSA.

Aide financière Enfin : La CAF vous propose 2 aides spéciales pour partir en vacances ! Mais, à combien pouvez-vous avoir droit ?

La CAF offre également une augmentation du RSA pour les parents seuls, avec des montants ajustés selon le nombre d’enfants à charge, allant de 768,60 euros pour une femme enceinte seule à 1.281 euros pour un parent avec deux enfants.

En outre, l’aide à la garde d’enfants pour parents isolés (AGEPI) est disponible pour ceux reprenant un emploi ou une formation de trois mois minimum. Le montant de l’AGEPI dépend du nombre d’enfants et des heures de travail.

Concernant le logement, bien qu’il n’y ait pas d’aides spécifiques pour les parents seuls en France, ces derniers peuvent solliciter plusieurs allocations pour alléger leurs charges locatives. Les familles monoparentales sont souvent prioritaires pour l’attribution d’un logement HLM.

Sur le plan fiscal, un parent isolé a droit à une demi-part fiscale supplémentaire, offrant un avantage significatif dans le calcul de l’impôt sur le revenu. Cette demi-part est toutefois perdue en cas de concubinage ou de garde alternée, où elle est ajustée à 0,25 part fiscale.

Caf Les 42,55 € supplémentaires de la CAF : Comment faire pour en profiter vous aussi ?

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article