Facebook payant ! Vous devrez bientôt payer cher l’accès : Comment faire pour éviter ?

Afficher le résumé Masquer le résumé

En raison de la réglementation européenne sur les marchés numériques (DMA), Meta envisage d’introduire une formule payante pour ses plateformes Facebook et Instagram. Cette initiative vise principalement à offrir une solution à ceux qui ne souhaitent pas que leurs données soient collectées.

L’accès gratuit à Internet est une illusion ?

« L’idée d’un Web sans coût est une illusion », affirme Karine Berthelot-Guiet, enseignante en sciences de l’information et de la communication à l’Université Sorbonne Celsa. Elle rappelle que l’accès à Internet nécessite avant tout un investissement dans des équipements tels qu’un ordinateur ou un smartphone, sans oublier l’abonnement Internet ou les frais d’un cybercafé.

« Même les offres de wifi gratuit ont souvent des conditions cachées, comme consommer dans un restaurant », note l’académicienne. Selon elle, bien que les utilisateurs aient été habitués à un système « gratuit » rempli de publicités, beaucoup acceptaient les cookies sans en être conscients jusqu’à l’instauration des régulations sur la protection des données en 2016.

Abonnements Alerte : Mauvaise nouvelle pour vous si vous êtes chez Free !

La suppression des publicités ciblées a conduit à une diminution des revenus pour de nombreux sites. Les médias offrent généralement deux options : accepter les cookies ou souscrire à un abonnement. « Les consommateurs réalisent que la gratuité a un coût », déclare l’experte, ajoutant que la notion de « gratuité apparente » financée par la publicité est bien connue.

Qui sont les prochains à suivre ?

« Les utilisateurs sont maintenant conscients, et les réseaux sociaux étaient la dernière frontière », continue Karine Berthelot-Guiet, soulignant que Facebook est en constante évolution.

Il se pourrait donc que Meta propose un abonnement à 10€ mensuels pour une version sans publicité de Facebook ou Instagram sur desktop et 13€ pour une version mobile. Cette démarche remet en cause la déclaration antérieure de Mark Zuckerberg affirmant que Facebook resterait toujours gratuit. Assiste-t-on à la fin de l’Internet sans frais ?

Confronté au désintérêt des jeunes et des marques, le pionnier des réseaux sociaux montre des signes d’affaiblissement, comme rapporté par 20 Minutes. Karine Berthelot-Guiet analyse que « les réseaux sociaux s’orientent davantage vers un modèle médiatique, avec une curation de contenu et une ligne éditoriale ». Il est donc logique que le modèle de monétisation suive cette tendance.

Abonnements Très mauvaise nouvelle pour vous : les clients de ces opérateurs téléphoniques vont payer plus cher que prévu !

La transition vers des formules payantes pour les réseaux sociaux, notamment Facebook, pourrait signifier une évolution majeure de la perception de la gratuité sur le Web. Alors que les utilisateurs deviennent plus conscients des coûts cachés de la « gratuité », l’avenir pourrait voir une acceptation plus large des modèles payants, offrant une expérience sans publicité et respectueuse de la vie privée.

Donnez votre avis

3.00/5 · basé sur 1 vote
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article