Économisez 120 euros sur vos forfaits mobile ! Découvrez les étapes faciles à remplir pour y arriver

Beaucoup ignorent qu'en écartant une option presque redondante de leur forfait mobile, un sauvegarde de 120€ chaque année est réalisable. Détails ci-dessous.

Afficher le résumé Masquer le résumé

Notre premier conseil est simple, pour commencer : Il est vital de vérifier régulièrement votre contrat pour éviter de débourser de l’argent pour des services que vous n’exploitez point.

Il est évident que cette situation avantage grandement les fournisseurs de services mobiles, impactant sévèrement les finances de plusieurs millions d’adeptes de téléphonie en France. De quel sujet parle-t-on?

La première façon de faire

Il est essentiel de comprendre qu’il existe, parmi les propositions des magnats de la téléphonie, une option nommée offre « groupée ». Elle permet d’acquérir un Smartphone à un coût favorable, en échange d’un engagement, souvent sur une période de deux ans.

Abonnements Alerte : Mauvaise nouvelle pour vous si vous êtes chez Free !

Chaque mois, un montant, généralement situé entre 10 et 15€, est consacré au paiement échelonné du téléphone. Il est évident qu’après cette période, le coût du téléphone est entièrement amorti.

Selon les données de l’Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep), un tiers des clients qui ont opté pour une telle offre conservent leur dispositif pendant une durée dépassant les deux ans, voire trois. Pendant cette période, leur facturation mensuelle reste la même.

Malheureusement, bien que leur téléphone soit intégralement réglé, ces clients continuent, sans le savoir, de s’acquitter des frais mensuels comme s’ils l’achetaient toujours, leurs fournisseurs ne les mettant pas au courant.

Sur douze mois, cela signifie un surplus de 120 à 180€ par client, équivalant à quatre à six mois d’engagement, sans bénéficier d’un quelconque retour positif.

Téléphone Le permis rose, c’est fini ! Comment faire pour être en ordre sur son téléphone ?

Que dit la loi à ce propos ?

Une telle accumulation représente environ 500 millions d’euros de profit pour ces compagnies chaque année, soit à peu près 10% de leurs gains. Manifestement, ces sociétés ne sont pas prêtes à renoncer à une telle manne.

Même si ces fournisseurs sont protégés par les dispositions légales – les contrats indiquant que la modification d’un forfait est à la discrétion de l’utilisateur à la fin de son engagement – cela ne légitime pas le prélèvement pour un service non sollicité.

Il est crucial pour les consommateurs de rester vigilants et de s’assurer qu’ils ne paient pas pour des services inutilisés, tout en comprenant bien les termes de leurs contrats.

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article