Bonne nouvelle : Voici les retraités qui auront droit à une augmentation dès le mois d’avril !

Afficher le résumé Masquer le résumé

Dès le premier avril 2024, les retraités bénéficiant de la retraite complémentaire verront leurs pensions augmenter pour la deuxième fois de l’année, une véritable manne pour ceux qui perçoivent cette part supplémentaire de leurs retraites.

Une valorisation accrue des pensions complémentaires est en vue pour les employés du secteur privé, qui contribuent obligatoirement au système de retraite complémentaire géré par l’Agirc-Arrco. Cette entité est responsable de la gestion des fonds destinés à la retraite supplémentaire des salariés, fournissant ainsi un complément financier significatif en plus de la retraite principale versée par la Sécurité sociale. La constitution de ces pensions supplémentaires repose sur le principe de répartition, où contributions de l’employé et cotisations patronales se conjuguent pour assurer cette prestation.

Les pensions de retraite complémentaires gérées par l’Agirc-Arrco constituent un pilier crucial du dispositif de retraite en France. Il est à noter que chaque régime détermine sa propre stratégie de valorisation afin de s’adapter aux conditions économiques présentes et d’apporter un support considérable aux retraités. Un ajustement est prévu pour novembre, avec une augmentation de 4,9% de ces pensions.

Pension Augmentation de vos retraites de pension : à partir de quand pourrez-vous en profiter et quelles démarches faut-il entreprendre ?

Les ajustements prévus

Des ajustements prévisionnels sont en discussion depuis plusieurs mois par les partenaires sociaux responsables de l’administration de l’Agirc-Arrco. Ils ont résolu d’augmenter les pensions de 4,9% pour les employés du privé, une mesure devenant effective au 1er novembre 2023. Cette décision découle de la prise de conscience collective des syndicats face à l’inflation. Ils ont donc plaidé pour une hausse alignée sur l’inflation prévue de 5% par l’Insee pour l’année en cours, aboutissant à un accord légèrement inférieur à la hausse de 5,2% des pensions de base annoncée par le ministère de l’Économie.

Cette augmentation a eu un impact direct sur les processus bancaires, avec le versement des pensions ajustées effectué le 2 novembre. Le site de l’Agirc-Arrco souligne que les délais de virement peuvent varier selon les établissements bancaires. Cette mesure est arrivée comme un soulagement pour de nombreux retraités qui peinaient à boucler leurs fins de mois. Ainsi, le montant du point de pension Agirc-Arrco est passé de 1,3498 € à 1,4159 €, marquant une hausse significative. Cependant, une nouvelle augmentation est annoncée pour le 1er avril 2024, suscitant des interrogations sur ses origines.

Les évolutions de l’Agirc-Arrco

Une hausse imminente des pensions Agirc-Arrco est annoncée, faisant suite à la suppression du malus de 10% appliqué jusqu’au 1er décembre dernier. Cette mesure, affectant les retraités depuis 2019 par une décote de leur pension complémentaire s’ils partaient à la retraite dès l’obtention du taux plein, était destinée à encourager le maintien dans l’emploi. Cependant, avec l’âge légal de départ fixé à 64 ans, cette stratégie a dû être repensée. Les gestionnaires du régime ont donc décidé en octobre de mettre fin à ce malus, annonçant une augmentation de la pension Agirc-Arrco dès le 2 avril, un changement bénéfique pour de nombreux retraités.

L’évolution des pensions Agirc-Arrco marque une étape positive pour les retraités du secteur privé. Avec les augmentations successives et la suppression des décotes, ces ajustements financiers visent à améliorer le quotidien de nombreux retraités, témoignant de l’adaptation du système de retraite aux réalités économiques et sociales actuelles.

Pension Retraités, profitez des 600 € supplémentaires pour votre pension : mais comment procéder à cette augmentation ?

Donnez votre avis

2.71/5 · basé sur 7 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article