Votre pension augmente pour 2024 : Vérifiez si vous êtes concernés par la hausse et comment l’obtenir ?

Détail sur l'annonce d'une progression de 5,2% et ses conséquences sur la pension de base. Avis à la population retraitée ! Une majoration de 5,2 % de la retraite de base est prévue. Qui est concerné ? Quels critères sont à prendre en compte ? Approfondissons ce changement.

Après des années de labeur, l’heure de la retraite sonne enfin.

Face à l’annonce récente de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, sur la mise à jour des pensions en 2024, il est crucial d’examiner ses implications pour vous. Toutefois, tempérez votre enthousiasme. Cette hausse ne concerne pas votre pension dans sa totalité.

La bonne nouvelle est que la pension de base augmentera de 5,2 % dès le début de 2024. Il faut néanmoins prendre en compte que cette progression touchera uniquement une fraction de votre pension.

Pension Augmentation de vos retraites de pension : à partir de quand pourrez-vous en profiter et quelles démarches faut-il entreprendre ?

La pension de base a un plafond, limité à la moitié du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 3 666 euros pour 2023.

En raison de ces plafonnements, même avec cette hausse, une pension de base ne dépassera pas les 1 440 euros mensuels. Pour illustrer, si votre pension est de 1 400 euros nets par mois, attendez-vous à une majoration d’à peu près 50 euros. Cette hausse est de 60 euros pour une pension de 2 300 euros et 72 euros pour 2 800 euros.

Pour les pensions supérieures à 4 800 euros, l’augmentation sera de 74,88 euros. En synthèse, la pension de base ne connaîtra pas une hausse supérieure à 75 euros mensuels. C’est déjà ça.

Mais prudence. Cette progression ne concerne que la pension de base. Ceux dépendant d’une pension complémentaire Agirc-Arrco pourraient rencontrer des ambiguïtés.

Pension Retraités, profitez des 600 € supplémentaires pour votre pension : mais comment procéder à cette augmentation ?

Mais ce n’est pas tout !

Usuellement, la revalorisation de la pension complémentaire des salariés est effective le 1er novembre. Toutefois, les interlocuteurs sociaux débattent actuellement sur le mode de revalorisation.

Les années antérieures, la hausse était adossée à l’inflation. Cependant, certains syndicats proposent actuellement d’adopter l’évolution des rémunérations ou un autre indicateur plus avantageux. Une décision est attendue en octobre.

La situation est autre pour les fonctionnaires. En effet, la pension de base constitue la majeure partie de leur pension totale.

Par conséquent, une augmentation de 5,2 % équivaut à des majorations notables. À titre d’exemple, un fonctionnaire avec une pension de 1 400 euros verra une augmentation de 71,34 euros mensuels dès janvier 2024. Soit 20 euros de plus qu’un salarié dans la même position.

Aides sociales Les 42,55 € supplémentaires de la CAF : Comment faire pour en profiter vous aussi ?

Il est clair qu’un écart se crée avec la hausse des salaires. Pour un salaire de 2 300 euros, un fonctionnaire percevra 57,41 euros de plus qu’un salarié. Et cet écart grimpe à 67,81 euros pour un salaire de 2 800 euros.

Dans ces projections, notons que les salaires dépassant les 4 800 euros n’ont pas été pris en compte car ils sont rares, souvent réservés aux hauts fonctionnaires.

Toutefois, il faut être conscient que ces différences pourraient s’amenuiser, notamment si la revalorisation des pensions complémentaires du secteur privé suit une trajectoire similaire de 5 %.

C’est désormais certains que 2024 apporte une lueur d’espoir pour les retraités avec la mise à jour des pensions. Néanmoins, il est essentiel de suivre les évolutions relatives à la pension complémentaire. Le dénouement reste à voir…

Pension La fin de la retraite : Que demandent les plus jeunes comparés aux anciens ?

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article