R Kelly reconnu coupable : le chanteur américain risque jusqu’à 90 ans de prison

Le jury du procès fédéral de R Kelly dans l’Illinois a rendu son verdict ce mercredi 14 septembre 2022. Faisant face à 13 chefs d’accusation au total, le chanteur de 55 ans en disgrâce a été reconnu coupable de trois chefs d’accusation de production de pornographie infantile, y compris l’exploitation sexuelle de sa filleule âgée de 14 ans à l’époque, qui a utilisé le pseudonyme « Jane » dans le procès. R Kelly a également été reconnu coupable de trois chefs d’accusation de trafic sexuel d’enfants par coercition et incitation.

Chacune des accusations de pédopornographie est passible d’une peine minimale obligatoire de 10 ans de prison.

R Kelly a été déclaré non coupable d’un chef d’accusation de production de pornographie enfantine et de deux chefs d’accusation de « séduction d’un mineur ». Il a été acquitté de deux chefs d’accusation de réception de pornographie enfantine, d’un chef d’accusation de conspiration en vue de recevoir de la pornographie enfantine et d’un chef d’accusation de conspiration en vue d’entraver des enquêtes lors de son procès dans le comté de Cook en 2002.

Le jury a passé plus de quatre semaines à entendre les preuves et a débattu du verdict pendant près de 11 heures. Au centre du procès se trouvait une vidéo montrant Kelly en train de violer « Jane », alors âgée de 14 ans, qui a servi de témoin principal à l’accusation. Trois autres femmes ont témoigné que Kelly avait enregistré des vidéos dans lesquelles on le voyait abuser sexuellement d’elles lorsqu’elles étaient mineures.

R Kelly avait deux co-accusés dans le procès, les associés Milton « June » Brown et Derrel McDavid. Brown et McDavid ont tous deux été acquittés de tous les chefs d’accusation, y compris celui de conspiration de Brown pour recevoir de la pornographie enfantine, et celui de conspiration de McDavid pour faire obstruction à la justice dans l’affaire 2022.

Actu C’est nouveau : Comment obtenir le Chèque Énergie prévu pour cette année ? On vous explique !

En juin, R Kelly a été condamné à 30 ans de prison après qu’un jury l’ait déclaré coupable de racket lié à l’exploitation sexuelle d’enfants, d’enlèvement et de travail forcé, ainsi que de huit accusations de violation de la loi Mann, qui rend illégal le « transport de toute femme ou fille » à travers les frontières de l’État « à des fins immorales ».

R Kelly doit encore répondre d’accusations de crimes sexuels dans l’Illinois et le Minnesota.

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article