Nouvelle réforme : Tickets-restaurant ! Quels sont les changements importants à connaître désormais ?

2024 verra une importante révision des tickets-restaurant, une initiative bénéfique pour les employés, qui a vu le jour en 2012 et est renouvelée cette année. Olivia Grégoire, la ministre déléguée responsable des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation, jouera un rôle clé dans cette évolution.

Une des transformations majeures concerne l’admissibilité des tickets dans les supermarchés. Un récent sondage commandé par la Commission nationale des titres restaurants (CNTR) révèle que 96 % des employés souhaitent continuer d’utiliser leurs tickets-restaurant pour leurs achats courants.

« Le chiffre est éloquent. Revenir en arrière sera difficile », commente Patrick Bouderbala, président de la CNTR. Le sondage montre également une modification profonde des habitudes alimentaires des employés depuis 2019, avec six employés sur dix qui préparent leur repas chez eux pour les consommer au travail, selon Thomas Genty de ViaVoice. L’enquête indique aussi que 36 % des interrogés utilisent leurs tickets pour des achats alimentaires en supermarché, contre 34 % dans les restaurants.

Actu CAF : La fin des APL arrive bientôt ! Par quoi faudra-t-il passer pour obtenir vos aides aux logements ?

Veulent-ils supprimer ce mécanisme ?

Face à ces données, il semble complexe de supprimer ce mécanisme avantageux. Patrick Bouderbala propose donc l’instauration d’un double plafond d’utilisation pour les tickets-restaurant, afin de réguler leur usage étendu, tout en conservant une limite de 25 euros par jour, destinée principalement aux dépenses en boulangeries, restaurants et chez les traiteurs. Les dépenses en supermarchés, quant à elles, pourraient être soumises à un plafond inférieur.

Depuis 2022, la part des tickets-restaurant utilisés dans les supermarchés a augmenté de 7 %, souligne la CNTR. De plus, la dématérialisation totale des tickets est prévue pour mars 2026, une mesure accueillie favorablement par les salariés. Patrick Bouderbala suggère également que les tickets non utilisés soient redistribués à des associations alimentaires après un certain délai, une idée motivée par l’inutilisation de près de 47 millions de tickets en 2022.

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article