Attention ! Quelles arnaques graves sur les punaises de lit circulent ?

La vie quotidienne de nombreux ménages en France est perturbée par l'invasion des punaises de lit.

D’après une étude de l’Anses, entre 2017 et 2022, près d’un ménage sur dix a été confronté à cette invasion. Non seulement les piqûres de ces insectes entraînent des démangeaisons perturbant le sommeil, mais la situation est aggravée par la recrudescence des tromperies de sociétés se proclamant spécialistes. Ces dernières exploitent la situation pour facturer des tarifs exorbitants pour des traitements souvent sans efficacité.

Selon Aurélien Rousseau, ministre de la Santé, bien que les punaises de lit ne transmettent pas de maladies, il faut rester vigilant. « Il n’y a pas lieu de s’alarmer outre mesure », a-t-il mentionné lors d’une interview à France Inter le mardi 3 octobre. Cependant, ces parasites se multiplient non seulement dans les maisons, mais aussi dans des lieux comme les hôtels, hôpitaux, cinémas et les trains.

Mise en garde contre les escroqueries par le ministre de la Santé

Aurélien Rousseau a mis en avant la nécessité de rester vigilant face aux manœuvres douteuses de certaines entreprises peu scrupuleuses, pratiquant des tarifs démesurés. Sa principale inquiétude réside dans le fait que les ménages touchés « ne déboursent pas des sommes folles comme 3 000 euros pour des prestations décevantes ». Afin d’éviter ces pièges, il conseille de s’orienter vers des professionnels certifiés, dont la liste est accessible sur ecologie.gouv.fr. Ces entreprises, en règle générale, offrent un rapport qualité-prix adéquat.

Arnaque L’amende lourde si vous possédez un de ces faux billets (même par erreur) ! Comment les reconnaître et que faire ?

Il insiste sur le fait que les ménages atteints par ces nuisibles ont du mal à s’en débarrasser sans l’aide d’un spécialiste. « Des solutions simples existent, ainsi que des experts certifiés aptes à traiter le problème, car effectivement, il y a des dérives », précise-t-il.

Il a également exprimé son désir de « réguler ces tarifications » adoptées par quelques sociétés. Une enquête menée par Ipsos en 2021 a montré que 70% des personnes ayant sollicité un professionnel pour un souci de punaises de lit étaient mécontentes. Le ministre vise donc à assurer des tarifs raisonnables pour les opérations de désinsectisation.

Alors que la menace des punaises de lit s’amplifie, le danger des escroqueries liées à leur traitement est tout aussi préoccupant. Une vigilance accrue et une sélection judicieuse des professionnels s’imposent pour garantir des traitements efficaces et à des coûts raisonnables.

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article