Attention à l’amende de 375 euros qui circule pour cette infraction que tout le monde commet sans le savoir !

Sur les voies publiques, ignorer les règles de sécurité peut entraîner des situations dangereuses non seulement pour soi-même mais aussi pour les autres utilisateurs, en particulier les piétons. Les traversées dédiées aux piétons, reconnaissables à leurs marquages au sol en bandes blanches, sont conçues pour garantir leur sécurité.

Lorsqu’un véhicule ne cède pas le passage à ces zones, quelles peuvent être les répercussions ?

Les piétons, étant parmi les plus exposés dans l’espace routier, se voient octroyer des droits spécifiques pour leur protection, notamment l’utilisation des passages piétons. Cependant, il arrive que des conducteurs négligent ces droits, ce qui peut s’avérer coûteux pour eux.

Permis de conduire La fin du permis de conduire senior en vue : que devrez-vous faire pour pouvoir continuer avec le permis ?

Que vous coûtera cette infraction ?

Selon l’article R415-11 du code de la route, disponible sur legifrance.gouv.fr, il est impératif pour les conducteurs de laisser le passage aux piétons qui entament la traversée de la route ou qui montrent l’intention de le faire, y compris dans les zones piétonnes ou de rencontre.

Le non-respect de cette règle peut entraîner une sanction financière importante, allant jusqu’à 375 euros, et une perte de 6 points sur le permis de conduire. Les fautifs peuvent également faire face à une interdiction de conduire pouvant durer jusqu’à trois ans.

D’autres infractions susceptibles d’engendrer une amende de 4ᵉ classe

Les infractions routières varient en gravité mais peuvent conduire à des sanctions telles que des amendes, la perte de points sur le permis, ou même l’immobilisation du véhicule. Parmi les infractions courantes entraînant une amende de quatrième classe, on trouve :

Circulation Enfin des nouvelles ! L’autoroute A13 est prévu de réouvrir pour cette date !

  • Le non-respect d’un feu rouge : cela peut coûter 135 euros d’amende, une perte de 4 points sur le permis, et une révocation de ce dernier pour une durée pouvant aller jusqu’à trois ans.
  • La conduite sans carte grise valide : l’article R322-5 du code de la route exige que chaque véhicule dispose d’un certificat d’immatriculation, sous peine d’une amende de 135 euros et d’une éventuelle immobilisation du véhicule.
  • Les plaques d’immatriculation non conformes ou illisibles : un véhicule doit avoir des plaques clairement visibles et lisibles, faute de quoi une amende de 135 euros peut être appliquée, avec risque d’immobilisation du véhicule.

Donnez votre avis

3.50/5 · basé sur 2 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article