Votre « Prime Macron » : Combien pouvez-vous bénéficier d’argent et comment ? On vous explique en détails

La Prime de Partage de Valeur, mieux connue sous le nom de prime Macron, subira des modifications significatives dès le début de 2024. Initialement introduite en 2018 pour apaiser les tensions liées au mouvement des Gilets jaunes, elle ne bénéficiera plus de l’exonération fiscale pour la majorité des bénéficiaires.

La prime, destinée aux salariés gagnant moins de trois fois le salaire minimum (Smic), pouvait initialement s’élever jusqu’à 2 000 euros, sans imposition ni charges sociales. Suite à la législation d’août 2022, le plafond a été augmenté à 3 000 euros, ou même 6 000 euros dans certaines conditions. Cependant, l’exonération fiscale ne sera maintenue que pour les salariés avec des revenus inférieurs à trois fois le Smic jusqu’à la fin de 2023.

Changements fiscaux pour la Prime Macron dès 2024

Dès le 1er janvier 2024, la prime ne sera plus exempte d’impôt sur le revenu pour la plupart de ses bénéficiaires. Elle restera cependant exemptée de cotisations sociales. Par conséquent, bien qu’exonérée de charges sociales, la prime augmentera le revenu imposable des bénéficiaires.

Aide financière Le Chèque Vacance de 200 € est disponible pour voyager ! Mais, comment faire pour le réclamer avant la fin de la date ?

Une lueur d’espoir demeure pour certains bénéficiaires. Si le projet de loi sur le partage de la valeur est adopté, une exemption temporaire d’imposition sera accordée jusqu’au 31 décembre 2026, mais seulement pour les salariés des entreprises de moins de 50 employés, gagnant moins de trois fois le Smic.

Le projet de loi envisage aussi d’autoriser l’attribution de la prime deux fois par an, avec les plafonds d’exonération maintenus à 3 000 ou 6 000 euros. Ces sommes pourraient être investies dans des plans d’épargne salariale, offrant des opportunités d’économies et d’investissements aux salariés.

Pour mémoire, tous les salariés, y compris ceux en contrat à durée déterminée (CDD), peuvent prétendre à la prime. Les exonérations fiscales et sociales dépendent du salaire des employés. Ceux gagnant moins de trois fois le Smic annuel bénéficient d’une exonération totale d’impôt et de cotisations sociales jusqu’à 3 000 ou 6 000 euros, en fonction des conditions d’accord d’intéressement. Pour ceux dont les revenus dépassent ce seuil, les exonérations concernent uniquement les cotisations salariales et sociales.

Donnez votre avis

1.50/5 · basé sur 6 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

1 réactions sur « Votre « Prime Macron » : Combien pouvez-vous bénéficier d’argent et comment ? On vous explique en détails »

  1. Bonjour le problème c’est que je ne peux pas bénéficier de la prime Macron vue que mon revenu n’est même pas le SMIC donc comment faire pour avoir accès.merci

    Répondre

Réagissez à cet article