Plutôt étonnant : Votre canapé en dit long sur vous ! Quel type de personne êtes-vous ?

Historiquement associé à un certain statut, le sofa a conquis les résidences françaises au 20e siècle, grâce à la modernisation des intérieurs, l'industrialisation et le développement de la culture de consommation.

Afficher le résumé Masquer le résumé

Toutefois, à l’inverse d’autres articles ménagers, le sofa transcende sa simple fonction d’assise. Une analyse menée par l’IFOP pour CTendance, avec la participation de plus de 1 000 citoyens français, démontre qu’il est un pilier multifonctionnel de nos espaces de vie.

Plus qu’un endroit de relaxation, de socialisation ou d’intimité, le sofa révèle, au-delà de sa vocation première, divers aspects de notre communauté : des décisions financières aux routines récréatives, touchant aussi les inclinations socioculturelles et les évolutions intergénérationnelles. Il met ainsi en lumière nos manières de vivre.

Quelle matière prédomine ?

Le sofa occupe une place prépondérante dans la plupart des domiciles français. Bien que le tissu soit le matériau le plus courant, le cuir trouve une place significative, particulièrement chez les individus aisés et d’un certain âge.

Maison Marre des bruits de portes qui grincent ? Débarassez-vous-en facilement avec ces 6 méthodes à la portée de tous

Le chiffre est révélateur : 94% des citoyens français possèdent au moins un sofa chez eux. Parmi les 6% restants, les jeunes de 18 à 24 ans (16%) et les moins fortunés (12%) sont les plus concernés.

Face à la diversité des modèles de sofas disponibles, deux matières dominent : le tissu (55%) est largement favorisé par rapport au cuir (25%), reléguant d’autres matériaux comme le velours à une portion congrue. Plus coûteux, le sofa en cuir est privilégié par les tranches les plus riches : 36% des individus avec des revenus mensuels supérieurs à 2 500 euros en possèdent un, contrairement à 13% pour ceux gagnant moins de 900 euros. Les derniers cités sont 62% à préférer le tissu.

L’âge influence également le choix : 16% des 18-34 ans détiennent un sofa en cuir, tandis que 36% des seniors (plus de 65 ans) affirment en avoir acheté un. Au-delà des considérations financières, le choix du tissu est souvent dicté par la présence d’enfants en bas âge.

Politiquement parlant, les adeptes du cuir se trouvent majoritairement à droite (36% des électeurs de Valérie Pécresse) et parmi les électeurs d’Emmanuel Macron (36%), contrairement aux sympathisants de Jean-Luc Mélenchon (19%) et d’Éric Zemmour (15%).

Décorations Ikea : Gagnez beaucoup de place chez vous avec ce meuble au prix largement abordable !

Ce mobilier nous réserve des surprises

Occupant une place centrale dans le salon, le sofa est un meuble polyvalent. C’est à la fois un espace de détente, de travail, et même de restauration, reflétant ainsi les subtilités de notre quotidien moderne.

Concernant les loisirs, son association avec la télévision est manifeste. 85% des participants regardent la TV depuis leur sofa au moins une fois par semaine. Cependant, les jeunes l’utilisent principalement pour naviguer sur tablette, PC ou smartphone (88% des moins de 35 ans), et pour visionner des contenus streaming (83% de cette tranche d’âge).

Même avec la présence des écrans, la lecture demeure une activité appréciée sur le sofa. 40% des personnes sondées lisent au moins une fois par semaine, avec une répartition similaire entre jeunes (46%) et seniors (47%). Pour 81% des moins de 35 ans, parents de jeunes enfants, le sofa devient un terrain de jeu.

En matière de relaxation, 78% des Français avouent avoir déjà somnolé sur leur sofa, et cela devient une habitude hebdomadaire pour 45% d’entre eux. Quant à l’intimité, 14% des sondés y font l’amour hebdomadairement, et 23% mensuellement, avec une prédominance chez les plus jeunes. De plus, 23% choisissent le sofa comme refuge après une querelle avec leur partenaire, un phénomène hebdomadaire pour 7% d’entre eux.

Décorations Lidl change complètement votre cuisine avec cet accessoire de cuisine pour moins de 50 euros !

Côté repas, le plateau-télé est privilégié par 4 Français sur 10 (58% des moins de 35 ans). Côté travail, 41% des moins de 35 ans y travaillent, une tendance notable chez les cadres (39%) optant pour le télétravail.

L’omniprésence du sofa

Par rapport à d’autres meubles, les Français passent la majeure partie de leur temps libre sur leur sofa. 49% le confirment, bien que des variations soient notables entre les 18-24 ans (38%) et les 25-34 ans (56%).

La saison influence le temps passé sur le sofa. 36% des citoyens y passent au moins quatre heures quotidiennement au printemps et en été, un chiffre qui monte à 51% en automne et en hiver. Les jeunes (18-24 ans) sont les plus assidus en toutes saisons, tandis que les seniors préfèrent l’extérieur durant les mois chauds.

Le sofa, au fil des années, s’est imposé comme un reflet de notre société : il témoigne de nos choix économiques, culturels et même politiques. Plus qu’un simple meuble, il est un symbole de notre évolution sociétale et de nos modes de vie contemporains. Sa polyvalence, sa popularité et sa prééminence dans nos vies quotidiennes le rendent véritablement incontournable.

Décorations Ikea : Découvrez les 5 astuces pour rendre vivante votre pièce !

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article