L’excellente nouvelle pour les consommateurs Français ! Que pouvez-vous faire depuis cette annonce ?

Les récentes nouvelles économiques se concentrent majoritairement sur la dynamique du marché, le taux d’inflation et la situation du déficit budgétaire. Un revirement de situation se profile à l’horizon avec les dernières révélations de l’Insee, qui contraste avec ses précédentes annonces en mettant en lumière un recul notable de l’inflation à 2,3 % sur l’année en mars 2024, contre 5,5 % du PIB de déficit public annoncé précédemment pour 2023.

Le 29 mars, une annonce de l’Insee basée sur une évaluation préliminaire du mois en cours a révélé une augmentation des prix à la consommation de 2,3 % en mars 2024, contre 3,0 % le mois d’avant, et une hausse significative de 5,7 % en mars de l’année passée. Cette diminution marquée de 0,7 % en un an et de 3,4 % par rapport à l’année précédente marque un tournant dans la tendance inflationniste.

L’Insee attribue ce déclin à la décélération annuelle de plusieurs secteurs : une hausse modérée de 1,7 % dans l’alimentation en mars contre 3,6 % en février, un ralentissement dans les services à 3,0 %, une progression réduite du tabac à 10,7 % contre 18,7 % le mois précédent, un fléchissement dans l’énergie à 3,4 % après 4,3 %, et un quasi-stagnement dans les produits manufacturés à 0,1 % après 0,4 %.

Alimentation Alerte conso : Ces jambons sont contaminés par une bactérie dangereuse ! Que devez-vous faire ?

Quels autres secteurs sont impactés ?

De manière plus détaillée, la réduction des prix de l’énergie, notamment du gaz et des produits pétroliers, est mise en avant comme une cause majeure du ralentissement observé en mars 2024, avec une augmentation mensuelle des prix à la consommation de seulement 0,2 % après 0,9 % en février. Par contre, une accélération est notée pour les produits manufacturés, due à une augmentation saisonnière après les soldes d’hiver.

Quant aux prix de l’alimentation et des services, ils demeureraient constants sur une période mensuelle. L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH), qui permet des comparaisons entre les pays de l’Union européenne, enregistrerait une hausse de 2,4 % en mars 2024, après une augmentation de 3,2 % en février, témoignant d’un ralentissement sur un mois.

Il est important de souligner que ces chiffres proviennent d’analyses préliminaires et s’appuient sur un échantillon restreint. L’Insee précise que les données définitives, enrichies de mesures plus complètes, seront publiées le 12 avril 2024.

Cette évolution des indicateurs économiques, marquée par un recul significatif de l’inflation, suscite un intérêt particulier tant pour les analystes économiques que pour le grand public. Elle reflète les dynamiques complexes de l’économie française, influencées par divers facteurs tels que les variations des prix de l’énergie et les politiques commerciales. L’attente des résultats définitifs du 12 avril renforce l’anticipation quant à la confirmation de ces tendances et leurs implications potentielles sur la politique économique du pays.

Alimentation Votre Chèque Alimentaire à 50 euros par personne ! Comment profiter de cette aide depuis l’annonce de Bruno Lemaire ?

Donnez votre avis

Soyez le 1er à noter ce contenu
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article