L’ASS disparaît c’est officiel : Voici ce qui va le remplacer désormais !

Afficher le résumé Masquer le résumé

Le changement majeur annoncé le dernier jour de janvier par Gabriel Attal, chef du gouvernement, concerne l’arrêt de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) pour ceux arrivant en fin de droits au chômage, qui seront orientés vers le revenu de solidarité active (RSA).

Cette réforme affecte gravement près de 350 000 individus, et pose un défi particulier pour les bénéficiaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH) qui percevaient également l’ASS, souligne le portail Faire-face.fr.

Quelque 15 000 bénéficiaires de l’AAH lésés

Malgré l’interdiction établie depuis le premier janvier 2017 de cumuler l’AAH et l’ASS, ceux qui bénéficiaient des deux avant cette date ont eu une exemption jusqu’au dernier jour de décembre 2026, à condition de rester éligibles.

Aides sociales Attention : Les nouveaux contrôles de la CAF ! Voici quels français risquent le plus d’être contrôlés

Le média spécialisé estime à environ 15 000 le nombre de personnes handicapées affectées, qui percevaient jusqu’à 1 516 € mensuellement grâce à l’association de l’AAH, plafonnée à 971,37 €, et de l’ASS, maximale à 545,10 €.

Impossible de cumuler l’AAH et le RSA ?

La suppression de l’ASS rendra inéligibles les bénéficiaires de l’AAH au RSA. Les seuils de revenus pour prétendre à l’ASS étant significativement plus hauts que ceux requis pour le RSA, ce qui empêche une transition directe entre les deux aides. En effet, les plafonds de ressources pour l’ASS s’élèvent à 1 271,90 € pour un individu seul et à 1 998,70 € pour un couple, largement au-dessus des 607,75 € pour une personne seule ou 911,63 € pour un couple sans enfant nécessaires pour le RSA.

De surcroît, le calcul du RSA inclut d’autres revenus, y compris l’AAH, dont le montant dépasse les plafonds du RSA pour les célibataires ou les couples. Ainsi, un allocataire de l’AAH ne pourrait pas prétendre au RSA à la place de l’ASS, à moins d’une intervention gouvernementale spécifique accordant une exemption.

Cette révision de l’aide sociale met en lumière les difficultés auxquelles seront confrontés les allocataires de l’AAH avec la suppression de l’ASS. Sans mesure adaptative, des milliers de personnes risquent de se retrouver dans une situation financière plus précaire. L’attention se porte désormais sur les actions du gouvernement pour répondre aux besoins spécifiques de ce groupe vulnérable.

Aides sociales La CAF change sa façon de vous payer ! Comment allez vous recevoir votre argent désormais ?

Donnez votre avis

4.83/5 · basé sur 6 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article