L’allocation de soutien familial : cette aide que personne ne connait est disponible, n’oubliez pas de la réclamer !

La caisse d’allocations familiales (CAF) ou la caisse de Mutualité sociale agricole (MSA) distribuent une aide financière méconnue: l’allocation de soutien familial (ASF). Cette aide peut représenter un appoint significatif pour certains ménages, bien que son accès soit restreint.

Lorsque l’autre parent ne verse pas de pension alimentaire, l’ASF se présente comme une avance. Elle est attribuée que ce soit suite à un jugement ou une entente établie devant notaire. Dans le cas où l’autre parent ne peut financièrement pas supporter une pension, l’organisme payeur examine la situation et conseille sur les démarches à suivre pour faire fixer une pension alimentaire par la justice.

En l’absence de décision judiciaire préalable concernant la pension, l’ASF est versée pendant quatre mois, au-delà desquels il faut saisir le juge aux affaires familiales pour en demander l’établissement ou la révision.

Caf CAF : La fin des APL arrive bientôt ! Par quoi faudra-t-il passer pour obtenir vos aides aux logements ?

Comment fonctionne l’allocation de l’ASF

Si l’autre parent contribue, mais que la pension est inférieure au seuil de 187,24 €, l’ASF est ajustée pour compenser la différence. Cette ASF différentielle s’applique uniquement si l’écart est supérieur à 15 €. Service public indique que le versement s’effectue trimestriellement bien que l’obligation soit mensuelle.

Effectivement, l’ASF n’est accessible qu’aux parents isolés vivant sur le territoire français. Les couples, qu’ils soient mariés, liés par un Pacs ou vivant simplement ensemble, sont exclus de ce dispositif. Pour prétendre à l’ASF, il faut être responsable d’au moins un enfant dont l’autre parent ne contribue pas ou peu à l’entretien, soit une absence de soutien financier depuis au moins un mois ou une pension alimentaire ne dépassant pas 187,24 €.

L’allocation de soutien familial (ASF) est une aide précieuse pour les parents seuls qui élèvent leurs enfants sans le soutien financier de l’autre parent. L’ASF est soit une avance remplaçant la pension alimentaire non versée, soit un complément pour atteindre un montant minimal fixé par la loi. Bien que moins connue que d’autres allocations, elle représente un soutien non négligeable dans le budget des familles éligibles. La démarche auprès des institutions adéquates, comme la CAF ou la MSA, est cruciale pour obtenir cette allocation et assurer la stabilité financière nécessaire à l’éducation des enfants.

Donnez votre avis

4.50/5 · basé sur 2 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article