CAF, retraites, chèques, agirc-arcco : Les changements importants à connaître en avril ! On vous raconte rapidement

Afficher le résumé Masquer le résumé

Dans les jours à venir, les citoyens français seront affectés par une série d’ajustements dans le cadre réglementaire et économique. Une révision à la hausse de plusieurs prestations sociales et la fin de l’obligation de présenter la carte d’assurance automobile verte figurent parmi ces changements.

Une actualité notable est la revalorisation des prestations octroyées par la Caisse d’Allocations Familiales. Des aides comme l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), le Revenu de Solidarité Active (RSA) et les aides à la famille seront majorées de 4,6%. Il est crucial de préciser que cette majoration s’appliquera aux paiements réalisés à partir du mois de mai.

Les modifications d’avril

Outre ces augmentations, un coup de pouce financier, le chèque énergie (comment le récupérer par ici), sera attribué à quelque 5,6 millions de Français dès le début d’avril, proposant des sommes variant entre 48 et 277 euros. À contrario, les aides destinées à l’achat de systèmes de chauffage au bois seront réduites de 30% dès le premier jour d’avril. En outre, les pensionnés de l’Agirc-Arrco n’auront plus à subir la réduction de 10% appliquée sur leur pension complémentaire depuis 2019.

Aide financière Allocations Familiales : L’excellente nouvelle pour tous les Français est enfin tombée !

Ce mois inaugure également le temps des déclarations pour l’impôt sur le revenu, avec une période de soumission prévue pour mai et juin afin de déclarer les revenus de l’année précédente. Les changements touchent également les conducteurs de véhicules et de motos : fin de la carte verte et introduction d’un contrôle technique obligatoire pour les deux-roues.

Les changements sur la route

Le système de la carte verte sera remplacé dès le premier avril par une vérification numérique via le registre des véhicules assurés, effectuée par les autorités. Concernant les deux-roues, un contrôle technique deviendra obligatoire à partir du 15 avril, avec une sanction de 135 euros pour les contrevenants à cette nouvelle disposition.

Ces ajustements réglementaires et financiers visent à moderniser certaines procédures et à fournir un soutien accru à plusieurs segments de la population. La transition vers des vérifications électroniques et la revalorisation des aides sociales reflètent les efforts pour adapter les politiques publiques aux réalités contemporaines et aux besoins des citoyens.

Donnez votre avis

5.00/5 · basé sur 1 vote
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article