Pôle emploi, c’est terminé ! Découvrez tous les changements apportés aux travailleurs français

Depuis le début de 2024, l’entité France Travail a pris la relève de Pôle emploi. Ce changement, faisant partie de la stratégie du service public pour l’emploi, introduit un nouveau cadre avec des missions plus vastes et une approche plus intensive envers les demandeurs d’emploi. Cette réforme est susceptible d’entraîner une hausse notable du nombre de personnes cherchant du travail.

L’accent mis sur l’accompagnement intensifié des demandeurs d’emploi est une réponse directe à la loi pour le plein-emploi, votée le 14 novembre 2023. Son but est de réduire le taux de chômage de 7,1% à 5% d’ici 2027. France Travail vise à simplifier l’intégration au marché du travail en associant étroitement les missions locales et les collectivités territoriales dans ce processus.

Les nouveaux changements du système

Le nouveau système prévoit d’inclure automatiquement dans les statistiques tous les inscrits, tant des missions locales que des collectivités territoriales. De plus, une autre innovation de cette loi est l’inscription automatique de tous les sans-emploi, y compris les jeunes suivis par les missions locales, les personnes handicapées et tous les bénéficiaires du RSA, au sein de France Travail.

France travail Vous êtes au chômage ? La bonne nouvelle est arrivée ! On vous explique en détails

Tous les allocataires du RSA seront sur la liste de France Travail. Actuellement, environ 2 millions de personnes reçoivent le RSA, mais seulement 40% d’entre eux sont inscrits à Pôle emploi. L’enregistrement systématique de ces personnes augmentera significativement le nombre de demandeurs d’emploi, comme l’a confirmé le ministère du Travail.

Au total, en prenant en compte tous les chômeurs recensés, environ 7,4% de la population active est sans emploi. L’Insee, dans ses statistiques, omet ceux qui sont inactifs pour des raisons de santé ou de garde d’enfant. Avec le nouveau dispositif de France Travail, un nombre considérable de ces personnes pourrait être classé comme « demandeurs d’emploi ». Bien que le nombre exact soit indéterminé, ce mécanisme augmentera également le total des chômeurs.

Donnez votre avis

3.25/5 · basé sur 4 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article