Inflation : Combien de personnes sont en difficulté alimentaire en France ?

La pression inflationniste sur les dépenses essentielles, notamment les coûts énergétiques, a contraint une part croissante de la population française à limiter leurs dépenses en nourriture. Selon un rapport récent de la Fondation Nestlé, il en résulte un triplement du nombre de personnes en situation d'insécurité alimentaire depuis 2015.

Afficher le résumé Masquer le résumé

L’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (Insee) rapporte une croissance inflationniste de 4% en octobre 2023 sur un an. Cette augmentation a intensifié les difficultés alimentaires pour de nombreux Français. D’après l’Observatoire des Vulnérabilités Alimentaires de la Fondation Nestlé-France, 37% des Français admettent être en insécurité alimentaire, une hausse notable par rapport aux 11% de 2015.

Face à cette hausse des coûts, 36% des personnes affectées ont revu à la baisse leur budget alimentaire, renonçant souvent à la qualité et à la quantité pour subvenir à d’autres besoins essentiels comme le logement et l’énergie.

Les jeunes et la précarité

La recherche révèle que l’insécurité alimentaire touche principalement les jeunes. Environ un tiers des personnes affectées ont moins de 35 ans, et 41% des 18-24 ans vivent une précarité alimentaire sévère, un chiffre préoccupant comparé à la moyenne nationale de 26%.

Alimentation Les 3 supermarchés qui font l’effort d’améliorer votre pouvoir d’achat, lesquels sont-ils ?

La majorité des sondés (59%) sont des femmes, et les foyers monoparentaux ainsi que les individus vivant seuls sont particulièrement vulnérables. Par ailleurs, 30% des personnes en insécurité alimentaire habitent dans de grandes villes, souvent confrontées à un manque d’équipements de cuisine adéquats.

L’aide alimentaire

La Fédération Française du Bénévolat Association indique que 10 millions de Français sont touchés par la précarité alimentaire. Surprenant, 80% des personnes en insécurité alimentaire n’utilisent pas les services d’aide alimentaire. Parmi eux, 47% évitent ces services en raison du malaise ressenti dans ces lieux de distribution.

Pour s’ajuster à leur situation, 92% des personnes concernées modifient leur budget alimentaire. 58% réduisent la quantité de nourriture achetée, tandis que d’autres se tournent vers des produits à bas prix ou des offres spéciales anti-inflation proposées par les grandes surfaces.

Cette étude révèle une réalité alarmante de l’insécurité alimentaire en France, exacerbée par l’inflation et affectant de manière disproportionnée les jeunes et les femmes. La réticence à recourir à l’aide alimentaire souligne la nécessité d’aborder cette question avec une approche plus inclusive et sensible aux besoins spécifiques des populations vulnérables.

Alimentation Ne commandez jamais ces plats aux restaurants : Des chefs cuisiniers dévoilent l’envers du décor

Donnez votre avis

4.00/5 · basé sur 3 votes
ou bien laissez un avis détaillé

Vous aimez cet article ? Partagez !

Hits And Clips est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :

Réagissez à cet article